Retour

Vers une généralisation de la notation extra-financière

Un nouveau mouvement est en marche dans le secteur de l‘investissement socialement responsable. Le 8 Décembre dernier une série d’acteurs majeurs de l’ISR a publié un communiqué dans lequel ils s’engagent à établir une coopération plus étroite avec les agences de notation extra-financière pour améliorer la transparence des critères retenus utilisés dans l’investissement responsable.

Pour ce faire, la volonté de ces acteurs est de travailler en coopération avec les agences de notations extra-financières pour avoir une information généralisée de première main : « Ces informations participent du bon fonctionnement des marchés, d’une allocation optimale des capitaux et de la réduction de l’asymétrie de l’information. » (Déclaration du 8/12). Cependant, afin d’établir un modèle universel de notation, l’important est ici de repenser leur modèle économique afin que les agences de notation puissent fournir un service de notation payant.

Toujours dans l’objectif d’allier rentabilité financière et impact extra-financier important, le principal chantier de l’investissement responsable restant est l’augmentation de la transparence des notations extra-financières utilisées pour les fonds. Aujourd’hui, le défi de ce secteur est de donner une information claire aux investisseurs afin de savoir dans quoi ils investissent.

Cette déclaration va dans le sens de la création d’un marché unique des capitaux en Europe tourné vers une finance durable et inclusive. A terme : il s’agirait de penser à une coopération mondiale au niveau de la notation extra-financière qui débutera par la consolidation du marché européen.


Pour mieux comprendre les enjeux relatifs à la notation extra-financière des fonds d’investissement, retrouvez notre article sur la prise en compte des critères ESG par les sociétés de gestion.

Retrouvez la déclaration officielle du 8 Décembre 2017. 


Liste des acteurs participant à cette déclaration :

Maurice Ronat du groupe AESIO ; Virginie Chapron-du Jeu du groupe Caisse des Dépôts et Consignations ; André Renaudin du groupe AG2R La Mondiale ; Naïm Abou-Jaoudé du groupe Candriam (Investors Group) ; Yves Perrier du groupe Amundi ; Olivier Vaillant du groupe CM-CIC Asset Management ; Patrick Dixneuf du groupe Aviva France ; Frédéric Lavenir du groupe CNP Assurances ; Thomas Buberl du groupe AXA ; Nicolas Moreau du groupe Deutsche Asset Management ; Frédéric Janbon du groupe BNP Paribas Asset Management ; Nicoles Demont du groupe EGAMO ; Philippe Desfossés du groupe Retraite Additionnelle de la Fonction Publique ; Jean-Pierre Costes du groupe Ircantec ; Stéphane Boujnah du groupe Euronext ; Daniel Roy du group La Banque Postale ; Yves Chevalier du groupe Fonds de Réserve pour les Retraites ; Rolan Berthillier du groupe MGEN ; Philippe Setbon du groupe Groupama Asset Management ; Laurent Mignon du groupe Natixis ; Stéphane Junique du groupe Harmonie Mutuelle et Jean-Pierre Grimaud du groupe OFI Asset Management.

Avec le soutien de :

Gérard Mestrallet du groupe Paris Europlace ; Jean-François Boulier de l’Association Française des Investisseurs Institutionnels ; Bernard Spitz de la Fédération Française de l’Assurance ; Eric Pinon de l’Association Française de la Gestion Financière et Thierry Beaudet de la Fédération Nationale de la Mutualité Française.

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.