Retour

TOURISME RESPONSABLE : Interview de « Village Monde » avec Flora TALDIR et Victoire CHANTRIAUX

Epargne solidaire | 13/02/2017

En 2010, Charles Mony et Isabelle Vitte lancent le projet « Village Monde », une organisation à but non lucratif destinée à promouvoir une nouvelle forme de tourisme responsable équitable solidaire et villageois.
Depuis sept ans cette organisation ne cesse de multiplier les projets philanthropiques dans le domaine du tourisme responsable.
Cette raison a poussé Novafi à lui décerner le prix de la Start up solidaire lors du dernier salon de l’entrepreneur et dans le cadre du challenge Pépite France en partenariat avec Bulb in Town.
Rencontre avec Flora TALDIR et Victoire CHANTRIAUX, deux étudiantes de l’université d’Angers et membres actives de cette aventure.

CV : Village Monde étant une organisation d’origine québécoise, comment deux étudiantes française ont elles intégré le projet ?

FT: Pour moi j’ai eu l’occasion de découvrir Village Monde au cours d’un stage. Je recherchais une formation en alternance dans le secteur du tourisme et l’idée de Village Monde m’a séduite. Par la suite j’ai continué à travailler avec eux comme bénévole et j’ai même pu bénéficier du statut « étudiant entrepreneur ».
VC: Moi j’ai découvert l’association plutôt par hasard au cours d’un forum. J’avais très envie de m’impliquer dans un projet associatif et l’idée de Village Monde m’a directement séduite. Par la suite j’ai appris que Flora travaillait aussi pour eux et j’ai choisi de rejoindre l’équipe.

CV : Pouvez vous m’en dire un peu plus sur le Projet de Village Monde ?

FT : Village Monde c’est au départ le constat d’une personne, Charles Mony un entrepreneur réputé au Québec, qui au cours de ses voyages a été confronté à un grand nombre de villages très pauvres avec une culture pourtant extrêmement riche.
Son idée de départ en 2010 était donc d’aider au maximum ces villages en générant de la croissance via des micros projets.
VC: En 2013 le concept a évolué pour se concentrer sur le «tourisme villageois ». Cette nouvelle forme de tourisme permet pour le touriste qui la pratique d’être en immersion totale dans le village. Il découvre ainsi la culture locale d’une manière différente et agit de manière sociale et responsable en boostant l’économie locale.


CV: Quels sont les bénéfices constatés sur le terrain en terme de développement durable ?

FT : Avec Victoire nous n’avons pas encore eu l’occasion de partir sur le terrain, mais les membres de l’équipe retournent le plus possible voir les villages.
Le constat principal c’est que le niveau de vie a nettement augmenté.
Les jeunes des villages cessent aussi de systématiquement s’exiler pour pouvoir trouver du travail.
VC : Maintenant notre objectif c’est de partir le plus vite possible le constater par nous même !

CV : Sur votre site vous parlez du label « Village Monde ». A quoi cela fait-il référence ?

VC : Le label « Village Monde » c’est un gage de qualité pour le touriste qui choisi notre solution. Il certifie que le village respecte au maximum son environnement, qu’il n’est pas « corrompu » et que l’expérience est authentique.
Cette vérification en amont nous permet aussi d’assurer la sécurité du touriste. C’est évidemment un point essentiel au déroulement de notre activité.
FT : À titre d’exemple, un village que nous soutenons, Florès en Indonésie, vient de remporter un prix de photographie. Les photos vont être exposées très prochainement à Paris dans les locaux du Figaro (du 20 février au 3 mars).
C’est vraiment super pour le village et cela nous donne l’occasion de promouvoir leur culture et les retombées positives de notre action.

CV : Quelles sont les perspectives d’avenir de l’association ?

FT : Notre objectif le plus important est d’envoyer des bénévoles faire certifier le plus de villages possible pour que notre action sensibilise le plus grand nombre. Le fondateur Charles Mony espère atteindre au minimum 500 villages sur la plateforme.
VC : Notre problème est qu’envoyer des bénévoles faire certifier des villages coûte cher. C’est pourquoi nous allons bientôt démarrer une campagne de financement participatif pour nous aider à aller faire certifier des villages, notamment en Chine, dans des régions où les populations sont très isolées. Nous espérons atteindre un minimum de 3000 euros pour pouvoir financer le projet.


Pour en savoir plus, retrouvez :

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.