Retour

Take Me (I’m Yours) : le renouveau de l’art participatif

Le crowdfunding est un mode de financement alternatif qui touche aujourd’hui tous les secteurs de l’économie. La preuve en est avec la récente campagne du Jewish Museum de New York lancée le 9 août dernier pour financer sa prochaine exposition : Take Me (I’m Yours) .

Le caractère participatif au cœur de l’exposition

En effet, le fameux musée new yorkais fait appel à la générosité des américains sur KickStarter pour récolter 30 000 dollars avant l’ouverture de l’exposition le 16 septembre prochain. Ces fonds seront utilisés pour la préparation de l’exposition et la production des 400 000 œuvres nécessaires. Oui vous avez bien lu ! Cette exposition comportera 400 000 œuvres de 40 artistes internationaux car, en dehors du mode de financement participatif auquel le musée a fait appel, le fonctionnement même de cette exposition repose sur l’économie participative. En effet, pour rendre l’art accessible au plus grand nombre, chaque visiteur est invité à toucher, déplacer et même rapporter chez lui une partie des œuvres d’art exposées. Il s’agit notamment des tatouages temporaires de Lawrence Weiner, des distributeurs d’air de Yoko Ono ou encore de la « Pill Clock » de Carsten Höller qui fait tomber des pilules du plafond toutes les trois secondes. Vingt ans après l’extraordinaire succès de l’exposition à la Serpentine Gallery de Londres, Christian Boltanski et Hans Ulrich Obrist ont souhaité de nouveau explorer les concepts de valeur et de l’interaction dans l’art contemporain.

Le recours à une campagne de financement participatif converge en tout point vers cette ambition. Passionné d’art ou amateur de nouveaux concepts, vous pouvez aider le Jewish Museum à monter cette exposition grâce à des dons pouvant aller de 10 à plus de 5000 dollars. En échange de ces contributions, vous recevrez des œuvres des artistes participants comme les marques page en cuir rouge d’Amalia Ulman ou des t-shirts à imprimé « La liberté ne peut être stimulée » de Rirkrit Tiravanija. La collecte en est actuellement à la moitié de son objectif. Il reste désormais 20 jours au Jewish Museum de New York pour atteindre son objectif et réussir à monter cette exposition pour le moins originale !


Pour en savoir plus, retrouvez :

  • Tous les produits de la nouvelle finance qui soutiennent la culture sur Novafi
  • Notre fiche pratique pour savoir comment mettre son épargne au profit de l’art
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.