Retour

SUNREF, le label finance verte de l’AFD

L’Agence Française de Développement (AFD), institution financière publique, s’est donné comme mission depuis presque 20 ans de combattre la pauvreté et favoriser une croissance durable dans les pays en développement. L’AFD reste convaincue non seulement de la nécessité absolue de converger vers un modèle de développement plus respectueux de l’environnement mais également que cela représente une importante opportunité de croissance économique. D’une part, la surexploitation actuelle des ressources naturelles entraîne effectivement une dégradation marquée des écosystèmes et génère des tensions géopolitiques grandissantes. D’autre part, le processus de transition énergétique aujourd’hui engagé est porteur d’innovations et se traduit ainsi par l’essor de nouveaux marchés notamment dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Cependant, malgré leur dynamisme, ces marchés peinent à attirer les investissements.

Dans les 71 pays où elle intervient, la croissance verte constitue donc un secteur d’action clef de l’AFD et son premier mode d’intervention à ce titre consiste en un portefeuille de « Lignes de Crédit Vertes » mis en place depuis 2005. Suite au succès de ces LCV, l’initiative SUNREF (Sustainable Use of Natural Resources and Energy Finance) est créée en 2012 pour stimuler l’offre et la demande de financements environnementaux et renforcer l’action de l’AFD dans ce domaine. La stratégie du SUNREF est de mobiliser à la fois les banques, les entreprises et les particuliers pour favoriser le processus de transition énergétique. Pour ce faire, le produit SUNREF consiste ainsi en une palette d’outils et de services qui couvrent à la fois l’approche financière et le soutien technique dans le financement et l’accompagnement de projet.

Tout d’abord, grâce aux partenariats actifs que l’AFD entretient avec les banques de ses pays d’intervention, premiers financeurs des entreprises localement, elle peut encourager les investissements respectueux de l’environnement et augmenter les financements vers les innovations économes en carbone. Concrètement, SUNREF stimule l’offre en proposant aux acteurs économiques et financiers des pays en développement, des financements à des tarifs préférentiels pour les investissements ayant trait à la croissance verte. Cet outil apporte également des conseils et une assistance technique aux banques et aux entreprises après audit pour réduire leur facture énergétique afin de gagner en compétitivité, se conformer aux règles de protection de l’environnement et adapter leur méthode de production pour prévenir des risques environnementaux. SUNREF entend enfin faciliter l’accès des particuliers aux énergies renouvelables et aux nouvelles technologies faibles en carbone, et ce à moindre coût.

Fin 2014, plus de 42 projets ont vu le jour avec succès grâce au soutien de SUNREF et 2,5 milliards d’euros de prêts ont été accordés par l’AFD dans ce cadre dont 1,2 milliards a déjà été versé. L’impact de l’ensemble de ces partenariats équivaut à une réduction de 14 millions de tonnes de CO2 par an et une économie de plus d’un milliard de KWh par an. Ils ont également permis la production de 1,5 millions de MWh par an. A titre d’exemple, en Tunisie, l’AFD s’est engagée aux côtés de la banque UBCI pour le financement de projets à valeur ajoutée environnementale. Un des accomplissements de ce partenariat a été le financement de El Mazraa, entreprise locale, à hauteur de 4,9 millions d’euros pour financer des investissements d’efficacité énergétique. L’impact environnemental de ces investissement a été la réduction de la consommation de fuel de l’entreprise (2500 step), la diminution des gaz à effet de serre (5 500 tonnes équivalent CO2 et la valorisation annuelle de 7300 tonnes de déchets.

A travers l’initiative SUNREF, l’AFD se dote d’un outil complet pour financer et accompagner les banques et entreprises des pays en développement dans leurs projets afin qu’elles convergent vers une croissance verte. Elle se présente ainsi comme un accélérateur de développement durable dans des zones qui en manquent cruellement et constitue un acteur important de la transition énergétique, en phase avec les accords pris en Décembre lors de la COP21.


Pour en savoir plus, retrouvez :

  • L’ensemble des produits de la nouvelle finance dédiés à l’environnement sur Novafi
  • L’ensemble des produits de la nouvelle finance dédiés aux pays en développement sur Novafi
  • Notre fiche pratique pour savoir comment placer son épargne dans des initiatives qui ont un impact positif sur l’environnement
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.