Retour

Société Générale rachète la startup Lumo, plateforme de Crowdfunding dédiée aux énergies renouvelables

Ce jeudi 21 juin 2018, la banque française Société Générale annonce l’acquisition d’une startup FinTech en vogue, Lumo, pour un montant qui n’a pas fuité. Un montant “non significatif” selon une source proche du dossier.

Cette dernière est une plateforme de financement participatif, qui se concentre sur les projets éoliens, solaires, hydrauliques.

 


260 millions de kWh d’électricité verte chaque année


 

Lumo est l’une de ces belles histoires de la FinTech française. Créé en 2012 par une experte de la microfinance et un spécialiste de la finance de marché, Lumo s’est rapidement révélé dans l’univers des énergies renouvelables. A tel point qu’elle a dû réaliser dès 2017 un premier tour de table auprès d’une dizaine d’investisseurs. Résultat : plus de 400 000 euros levés.

 

Porté par les convictions responsables de ses cofondateurs, Lumo intervient dans le financement de projets liés aux énergies de demain. Financement de projets solaires,  hydrauliques, éoliens ou de biomasse, par le biais de prêts et de mini-bons (titres propres au financement participatif, qui se rapprochent des obligations).

 

Depuis 2012, c’est plus de 5 millions d’euros qui ont été récoltés auprès des porteurs de projet via la plateforme web Lumo. Des sommes qui ont permis le financement d’une quarantaine de projets, représentant “260 millions de kWh d’électricité verte chaque année soit la consommation annuelle de près de 100.000 foyers.” Un vrai élan qui a su convaincre Société Générale d’approfondir la collaboration.

 

Outre le nom flatteur de la Société Générale, l’acquisition par ce géant était une nécessité selon Alex Raguet, cofondateur de la FinTech.

“Compte tenu des volumes des appels d’offre à venir, nous avons cherché des partenaires forts pour nous épauler”. La solidité financière du géant basé à la Défense est un atout de taille.

 

Le marché du financement participatif, en plein boom dans l’hexagone, devrait continuer sa croissance rapide lors des prochaines années. Plus encore, le segment énergies renouvelables du financement participatif pourrait être multiplié par 10 en termes de volume d’affaires, pour atteindre des des sommes comprises entre 250 et 400 millions d’euros de projet par an.

 


“Une acquisition stratégique”.


 

L’acquisition d’une plateforme de Crowdfunding par une banque est un fait rare pour être noté. Dernier exemple de ce type, La Banque Postale qui avait mis la main sur le géant KissKissBankBank, en juin 2017.

Une possibilité pour ces mastodontes bancaires de témoigner de leur engagement en faveur du financement participatif et de la transition écologique, de diversifier leur offre en termes de placements.

Jerôme Deflesselles, Responsable Europe Énergies Renouvelables à la Société Générale, explique :

« Cette acquisition stratégique nous permet d’apporter à nos clients une solution efficace”. Une solution qui correspond, selon lui, à “un nouveau besoin pour asseoir l’acceptabilité des projets auprès des populations des territoires concernés”.

 

Lumo doit donc permettre à la Société Générale de trouver un vrai ancrage local pour soutenir ses projets à vocation écologique.

 

Pierre Palmieri, responsable des activités de financement à la Société Générale, poursuit :

“A travers cette opération, nous réaffirmons notre volonté de poursuivre le développement de notre approche en matière de finance durable et à impact positif, visant à soutenir le financement de la transition énergétique”.

 

Société Générale a pour objectif d’atteindre les 100 milliards de financement destinés à la transition énergétique sur la période 2016-2020. 15 milliards doivent être accordés au conseil et au financement dans le secteur des énergies renouvelables.

 

Par ailleurs, le co fondateur Alex Raguet conservera ses fonctions de président de la société.

 

Côté technique, cette acquisition ne change pas le processus du financement de projet. Même si Société Générale permettra à Lumo d’atteindre un public plus large, et d’accroître son offre de projets, la souscription restera entièrement assurée par le site Lumo, sur le web. En aucun cas les projets proposés ne seront liés par exclusivité à un financement par la Société Générale.

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Nous utilisons sur ce site certains cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, d'autres cookies permettant d'améliorer votre expérience sur notre site, ou qui nous sont utiles pour vous proposer de la publicité ciblée adaptée à vos centres d'intérêts ainsi qu'à réaliser des statistiques. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus

Accepter