Retour

En savoir plus sur l’investissement dans l’accès à l’eau

L’eau est aujourd’hui une ressource de plus en plus rare. L’ONU cherche donc différents moyens de sensibiliser le public pour sa préservation. De nombreuses initiatives pour mettre en avant les enjeux futurs de cette ressource essentielle apparaissent. C’est pourquoi des thématiques sur sa gestion durable ou encore sur les impacts qui résultent de l’activité humaine sur les ressources en eau voient le jour. Ces thématiques, pour ne citer que celles-ci, seront traitées respectivement lors du colloque international de l’eau à Marseille le 15 mai 2017 et lors du 6ème colloque international Eau–Climat-Société à Hammamet (Tunisie) du 2 au 4 octobre 2017.

L’émergence de « l’or bleu »

Ces derniers temps, le stress hydrique est devenu une réalité et une prise de conscience des différents acteurs des marchés financiers est en train de s’opérer. Dans le même temps, l’ONU entrevoit que d’ici 2030 « la planète devrait faire face à un déficit global en eau de 40% ».

Néanmoins, l’urgence générée par l’épuisement de cette ressource naturelle autorise le développement de solutions innovantes pour optimiser son utilisation. Les efforts perçus dans l’agriculture et l’industrie pour recycler les eaux usées apparaissent comme une lueur d’espoir dans un avenir qui apparaît comme particulièrement sombre.

Si les investisseurs internationaux sont encore frileux quant à l’investissement dans ce qu’on appelle désormais « l’or bleu », le marché européen fait figure de bon élève. Avec la hausse de la demande en eau, l’investissement dans la maintenance ou dans l’amélioration des infrastructures devient primordial pour répondre aux enjeux futurs.

L’investissement dans l’eau : un choix logique

Ainsi, les sociétés possédant une dimension environnementale connaissent une forte croissance. La perspective environnementale actuelle oblige la société à prendre conscience de la nécessité d’investir dans les « fonds verts » si bien que l’or bleu constitue un composant majeur de cette nouvelle tendance.

De surcroît, on peut supposer que de belles opportunités seront à saisir en ce qui concerne la chaîne de valorisation de l’eau sur le long terme. D’après l’étude de l’eau de la société RobecoSAM, le TCAM (taux de croissance annuel moyen) du marché de l’eau serait de l’ordre de 5 à 6 % sur les cinq années à venir.

De tels investissements peuvent se révéler rentables et devraient susciter l’intérêt des investisseurs : une ressource qui devrait prendre de la valeur, une demande croissante, des processus de production à repenser et des usages à optimiser. Certains fonds ne s’y trompent pas et investissent de manière conséquente dans le secteur, dans l’attente de juteux retours.

Quelles solutions d’investissement dans l’or bleu ?

A ce jour, il existe pour les particuliers des solutions permettant d’investir dans l’or bleu par le biais des banques et des entreprises.

Par ailleurs, il existe également de nombreux fonds responsables qui proposent l’investissement sur la thématique de  l’eau. Novafi, le portail de la Nouvelle Finance, référence les caractéristiques de ses fonds. Les fonds BNP PARIBAS AQUASUSTAINABLE WATER FUND, ou encore PICTET WATER sont disponibles sur le portail Novafi.

Pour en savoir plus à ce sujet, nous vous proposons de découvrir notre fiche pratique pour mieux comprendre comment investir dans l’eau.


Retrouvez également :

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.