Retour

Le quotidien Sud-ouest se lance dans le crowdfunding

Le quotidien régional Sud-Ouest vient d’annoncer sa nouvelle stratégie digitale basée sur la création de Sokengo, une plateforme de crowdfunding et sur le lancement d’un accélérateur de startups.

En effet, le deuxième quotidien régional français (après Ouest France) a dévoilé une nouvelle formule qui s’appuie largement sur les réseaux sociaux et sur leur site internet afin d’attirer de nouveaux abonnés numériques. Les ambitions affichées sont claires : « Nous voulons atteindre les 50.000 abonnés numériques d’ici 3 ans et doubler l’audience sur le site pour atteindre 1 million de visiteurs par jour ».

Le quotidien tente de compenser la légère baisse des ventes « papiers » du journal en adoptant cette stratégie numérique ainsi qu’en se diversifiant vers des domaines a priori éloignés de la presse.

Par exemple, Sokengo sera une plateforme de crowdfunding dédiée aux associations. Cette initiative a été rendue possible grâce à un partenariat avec le groupe Télégramme et Crédit mutuel Arkea, qui ont déjà réalisé un projet similaire en Bretagne. L’objectif de cette plateforme sera de financer des projets associatifs se situant dans le Sud-Ouest et prenant la forme de dons.

D’autres projets de diversification sont également en cours de réalisation au sein du Groupe Sud-Ouest (GSO) ; notamment, la création de Théophraste, un accélérateur de startups.

Le lancement de cette plateforme de crowdfunding n’est finalement pas si étonnant étant donné les liens étroits entre la presse et le financement participatif. En effet, de nombreux journaux et sites d’information ont utilisé le crowdfunding pour se développer ou tout simplement pour survivre. L’exemple le plus connu reste celui de Nice-matin et plus récemment le Gorafi a également demandé à ses «fans » une contribution afin de pouvoir continuer à parodier l’actualité comme ils savent si bien faire.


Pour en savoir plus, retrouvez :

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.