Retour

Compte à terme Nef « Epargnons le climat » FavoriteLoadingAjouter aux favoris

Zone d'investissement :
France
Mécanismes solidaire:
Investissement orientéPartage des revenus
Types de produits:
Compte à terme

Rapport Risque

Risque FaibleRisque Élevé
1
2
3
4
5
6
7
Rendement attendu faibleRendement attendu élevé

Impact positif

Trois grandes impacts positifs sont générés grâce à ce compte à terme « Epargnons le climat » :

– Il permet de réduire les gaz à effets de serre en soutenant des projets d’énergie renouvelables ;

– Il favorise l’économie locale et la production d’énergie renouvelable locale ;

– Il autorise la création d’emplois locaux non délocalisables.

Présentation

Dans le même esprit que son Compte à terme « Prêt de chez moi », la Nef propose son nouveau compte à terme « Epargnons le climat » en partenariat avec Energie Partagée. Cette solution d’épargne solidaire permet de financer des projets d’énergies renouvelables qui oeuvrent pour l’écologie et la transition énergétique. Avec 2000 euros placés, la Nef et Energie Partagée estiment que l’épargnant permet de produire l’équivalent en énergie renouvelable de la consommation annuelle d’un ménage français. Les intérêts perçus peuvent être versés au partenaire de la Nef : negaWatt.

Ce partenariat « Epargnons le climat » avec Energie Partage se décompose en trois étapes :

Un entrepreneur a un projet d’énergie renouvelable compatible avec la transition énergétique , mais il a besoin de fonds propres pour atteindre le seuil de confiance bancaire.

climat1

Energie Partagée apporte les fonds propres nécessaires à l’entrepreneur pour qu’il puisse atteindre le seuil de confiance bancaire. Ce dernier peut désormais emprunter.

michel-etape-2

Une fois ce seuil atteinte, la Nef prête les derniers fonds nécessaires au lancement du projet. Ces fonds sont issus du Compte à terme « Epargnons le climat ».

michel-etape-3

Le projet financé est prêt à être lancé et à contribuer à la transition énergétique.

michel-etape-4

 

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter