Retour

#1 La mixité en entreprise : source de plus-value

La mixité en entreprise, l’entrepreneuriat féminin, sont des thèmes qui sont chers à Novafi.
Début d’une série de trois articles dans lesquels Emmanuelle de Malézieux, Financial Analyst chez FerriGestion, partage son expérience. L’occasion d’évaluer en quoi la prise en compte de la mixité dans les décisions d’investissement est un gage de performance, avec l’exemple d’Amazone Euro Fund.

Premier volet : Les femmes qui sont parvenues au sommet des directions le doivent à un très haut niveau de compétence

Au sein des instances dirigeantes des grandes entreprises encore très discriminantes à l’encontre des femmes, notamment au sein des comités exécutifs, nous prenons pour acquis le haut niveau de compétence des quelques élues qui y sont parvenues.
 
Management : Sur les 30 lignes du portefeuille, Amazone compte 6 femmes PDG, soit 20% des groupes sélectionnés contre 5,5% en moyenne dans les grands indices de l’UE (source Commission Européenne 2017), 4 Directrices Générales, et 45 Directrices de branches opérationnelles, soit en moyenne près de 2 femmes par groupe.
Qualités humaines : 17 Directrice des Ressources Humaines, soit 57% des groupes en portefeuille, prouvant la haute compétence des femmes en matière de gestion des ressources humaines.
Gestion financière prudente : 8 directrices financières, soit 27% du fonds.
Communication : Au nombre de 18, les femmes occupant les postes de directrices de la communication, de la marque, ou du marketing sont présentes en moyenne dans 60% des groupes en portefeuille. Ces entreprises reconnaissent la faculté des femmes à promouvoir la meilleure image possible. Et de fait les groupes détenus en portefeuille offrent une excellente communication financière pour une plus grande satisfaction de l’actionnaire.
Faible turnover : Les femmes sont globalement fidèles à leur entreprise. Depuis maintenant 12 ans que le fonds existe, force est de constater une grande constance à leurs postes.
Mentorat : Grâce à une volonté affirmée des entreprises de promouvoir la mixité au sein de leur direction, les femmes apprennent aux femmes via différents réseaux et comités spécifiquement dédiés à ne pas se sous-estimer, à oser aller de l’avant. Ces femmes aux parcours exemplaires leur transmettent une bonne dose de motivation.
Au 15 novembre 2018, sur les 30 valeurs en portefeuille, le fonds Amazone comptait 118 femmes au sein des comités exécutifs et comités de direction, représentant un taux moyen de 24% des membres, et 165 au sein des conseils d’administration pour un taux moyen de féminisation de 41%.
Au total notre fonds rassemble 283 femmes au sein des instances dirigeantes, soit une moyenne de 9,3 femmes par groupe pour un taux global de féminisation de 32%.
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Nous utilisons sur ce site certains cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, d'autres cookies permettant d'améliorer votre expérience sur notre site, ou qui nous sont utiles pour vous proposer de la publicité ciblée adaptée à vos centres d'intérêts ainsi qu'à réaliser des statistiques. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus

Accepter