Retour

KissKissBankBank: Une maison du crowdfunding pour guider l’épargnant

Depuis son avènement en 2008, l’intérêt pour le financement participatif ne cesse de croître auprès des investisseurs. Toutefois, de nombreuses questions sur les différents moyens d’investir et les risques peuvent souvent les dissuader de se lancer dans le monde de la finance participative, qui encourage  l’innovation et la créativité. Alors, les plateformes désirent se rapprocher de plus en plus des épargnants pour les rassurer sur la destination finale de leurs fonds. Après Ulule en Septembre,  KissKissBankBank qui, depuis sa création en 2009 a permis le financement de 1500 projets à hauteur de 70 millions d’euros au total,  a décidé de lancer la « maison du crowdfunding », un espace physique de 117 m² à Paris dans le 10ème arrondissement  qui abritera le siège de la plateforme et, qui surtout, sera consacré au financement participatif.

En effet, selon Vincent Ricordeau, cofondateur du groupe, cet espace dédié au financement participatif « permettra aux gens de venir discuter de leurs projets et de les soumettre aux conseillers de KissKissBankBank ». Cette initiative aidera les porteurs de projets à s’orienter et savoir exactement laquelle des trois plateformes répondrait le mieux à leurs attentes : KissKissBankBank pour les projets créatifs et innovants, Hellomerci pour les prêts solidaires entre particuliers ou encore, Lendopolis pour le financement participatif des PME françaises. Par ailleurs, les donateurs ou investisseurs auront la possibilité de se rendre dans cet espace pour se renseigner sur le crowdfunding et même faire des dons sur place:  «Dans ce concept store, nous expliquerons le crowdfunding, afin de le rendre grand public, transparent et accessible» souligne Vincent Ricordeau.

Ensuite, la plateforme va lancer un blog en collaboration avec Usbek&Rica afin de « faire de la pédagogie en ligne sur l’argent, qui est avant tout un outil, et décomplexer la population par rapport à son usage » explique Vincent Ricordeau. Ce blog permettrait ainsi d’augmenter la confiance des épargnants par rapport à ce mode de financement.


Retrouvez:

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.