Retour

Les grands gérants d’actifs ne montrent pas l’exemple sur la question du climat.

Le climat, enjeux de notre décennie et sujet principal en cette année 2019 ne semble pas inquiéter les géants mondiaux du secteur financier, selon le groupe de réflexion britannique « InfluenceMap »

 

A l’approche du Climate Finance Day organisé ce vendredi 29 novembre à Paris, les grandes sociétés de gestion américaines sont désignées comme étant des mauvais élèves dans l’approche ISG ou du moins plus respectueuse initiée par leur pair.

En effet les 15 gestionnaires d’actifs les plus importants du monde ne feraient pas assez d’efforts pour respecter l’Accord de Paris sur le Climat. Sur les 37 000 milliards de dollars qu’elles ont sous gestion, InfluenceMap estime qu’elles gardent une proportion « significative » dans des secteurs liés à l’exploitation des énergies fossiles et à l’automobile notamment.

D’autre part les gérants européens semblent être plus volontaires et en avance sur leurs homologues d’outre Atlantique, parmi les bons élèves sont cités : Legal & General, Allianz, UBS qui se montrent transparents sur leurs process et montrent des preuves de leur engagement. A l’inverse les gestionnaires tels que BlackRock, Vanguard, State Street, Fidelity ou JP Morgan présentent une opacité sur leur engagement jugée irrespectueuse des engagements signés par ces derniers.

Le manque d’entrain des ces mastodontes du secteur est une grosse lacune, en effet avec le poids qu’ils représentent, ils pourraient user de l’influence qu’ils détiennent pour transformer plus rapidement les modèles économiques et accélérer un passage à des activités à faible émissions de CO2.

Cette étude peut être discutée et on peut probablement comprendre également le manque d’investissement de ces géants dans des activités plus vertueuses, mais il faut toutefois se souvenir de l’importance des sommes en jeu et donc une certaine réticence à se jeter totalement dans cette nouvelle ère de la gestion. Pourtant,  le secteur financier ne peut plus ignorer les impératifs climatiques qui lui incombent.

 

Retrouvez l’article et graphiques de InfluenceMap sur ce lien : cliquez ici 

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Nous utilisons sur ce site certains cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, d'autres cookies permettant d'améliorer votre expérience sur notre site, ou qui nous sont utiles pour vous proposer de la publicité ciblée adaptée à vos centres d'intérêts ainsi qu'à réaliser des statistiques. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus

Accepter