Retour

Financer les funérailles d’un proche avec le crowdfunding

Depuis son avènement, le crowdfunding qui signifie littéralement « financement par le public » a permis à des jeunes entrepreneurs de réaliser leurs  projets, aidé des artistes à se faire connaître, donné l’opportunité aux sportifs de pouvoir participer à des compétitions internationales et d’aller au bout de leurs rêves … La mairie de Paris lance donc une plateforme de crowdfunding qui  sort de l’ordinaire : Tontine 2.0 permet aux familles modestes de lancer une campagne de financement participatif pour arriver à payer les obsèques d’un proche.

Les Services Funéraires de la Ville de Paris (SFVP) ont décidé de lancer ce 1er novembre une plateforme de crowdfunding qui permettra aux proches du défunt de collecter l’argent nécessaire pour les obsèques. En effet, selon une étude publiée par obseques-infos.com, « en 2015, le prix d’une crémation oscillait entre 1500 euros et 7000 euros, pour un prix moyen de 3609 euros, et celui d’une inhumation variait entre 1300 euros et 7000 euros, pour un coût moyen de 3350 euros ». Donc en plus de la douleur, les familles modestes  doivent faire face à des difficultés financières car les obsèques coûtent chers. Pour aider ces personnes, la mairie de Paris a lancé cette plateforme qui permettra au public de contribuer au financement de funérailles.

Comment ça marche? La plateforme Tontine 2.0 permet de collecter l’argent nécessaire pour financer les obsèques. Les contributeurs peuvent choisir de rester anonyme et d’afficher ou non le montant donné. Si le montant collecté est supérieur à la somme demandée, l’excédent sera reversé à des associations choisies par la famille du défunt. Selon la SFVP, « au cours des obsèques, les familles préfèrent donner de l’argent à des associations plutôt que d’acheter des fleurs ou des biens périssables. C’est particulièrement vrai en cas de décès à cause d’une maladie: si une personne meurt d’un cancer, il est courant que des dons soient faits à une association de lutte contre cette maladie, par exemple ».

15 centimes de frais bancaires sur chaque transaction et 1,20% du montant versé seront prélevés  pour assurer le bon fonctionnement de la plateforme de crowdfunding.


Découvrez la campagne de finacement pour lancer la maison du zéro déchet

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.