Retour

Comment votre épargne peut-elle contribuer au développement des pays les moins avancés ?

Lors des sixièmes Grands Prix de la finance solidaire organisés par le Monde et Finansol le 2 novembre dernier, un des quatre prix distribués récompensait l’entrepreneuriat dans les pays en voie de développement. Il a été attribué à Nutri’Zaza, une entreprise sociale malgache soutenue par la SIDI, filiale créée par le CCFD-Terre Solidaire pour favoriser l’accès à la microfinance dans les pays du Sud. Cette récompense montre que les systèmes de finance solidaire tendent à s’orienter vers les pays les moins avancés et que ces derniers représentent un marché à fort potentiel. Les investissements dans les pays en développement sont destinés à augmenter leurs capacités de production par un élargissement de l’accès à l’éducation et aux infrastructure et aux services de santé, leur permettant ainsi d’atteindre à terme un niveau de développement plus élevé.

Alors si vous souhaitez, grâce à votre épargne, avoir un impact sur le développement économique et social des pays émergents, NovaFi vous aide à trouver les produits qui répondront à vos attentes.

  • Investissement Socialement Responsable

Comme n’importe quels fonds, les fonds ISR ont pour objectif de maximiser votre rendement mais ils prennent aussi en compte des critères extra-financiers (environnemental, social et de gouvernance). Selon ces critères, certains fonds favorisent donc l’activité économique dans les pays en développement en investissant les financements récoltés dans des actions d’entreprises qui ont leur siège ou leur activité prépondérante dans les pays émergents. Certains investissent jusqu’à deux tiers de leur portefeuille dans des actions d’entreprises dont les produits, services et technologies participent au développement économique et social durable des pays les moins avancés. Le fonds Parvest Green Tiger de la BNP utilise par exemple ce système en Asie pour répondre aux problématiques de développement durable.

L’impact de ce type d’investissement est positif car il stimulera l’activité économique des pays en développement mais il est indirect car réalisé à travers un fonds d’investissement.

  • Epargne solidaire

L’épargne solidaire offre deux voies possibles pour le financement des pays en développement. D’une part, en choisissant un produit d’épargne solidaire auprès de votre banque, vous pouvez orienter votre investissement vers des associations de microfinance ou des organisations de commerce équitable dans les pays en développement. Retrouvez ces produits ici.

D’autre part, vous pouvez allouer une partie des intérêts générés par votre épargne à des microentreprises ou ONG de votre choix, qui participent au développement économique dans les pays les moins avancés. Ces produits appelés « partage de revenus » concentrent leurs investissements dans des projets à fort impact social qui, grâce à un accès à des services financiers adaptés pour les petits entrepreneurs et agriculteurs de pays en développement, soutiennent l’essor d’un tissu économique et social inclusif, facteur de développement durable. Retrouvez ces produits ici.

  • Crowdfunding

Si vous voulez savoir exactement dans quel projet vous allez investir ou si vous souhaitez soutenir un pays ou région en développement en particulier, plusieurs plateformes de crowdfunding dédiées au financement des pays en développement peuvent répondre à vos attentes. Leurs actions et leur type de financement sont très variés et vous offrent ainsi de larges possibilités de mettre votre épargne au profit du développement des pays les moins avancés.  

La forme la plus répandue sur les plateformes de crowdfunding dédiée aux pays en développement est le don avec ou sans contrepartie. Smala & Co et It’s about my africa sont deux plateformes qui ont pour volonté de participer au développement économique et social de l’Afrique à travers la réalisation de projets entrepreneuriaux et humanitaires. It’s about my africa a par exemple lancé une campagne de crowdfunding pour offrir l’eau potable courante à la population d’une dizaine de pays africains. Le montant de la campagne est de 1 million d’euros et si cet objectif est atteint, 100 millions de personnes de plus auront accès à l’eau potable. Bulber est quant à elle une plateforme dédiée aux projets d’électrification dans les pays émergents où le réseau est absent ou instable pour permettre l’accès à l’électricité pour tous.

Il est aussi possible de mettre son épargne au profit du développement des pays les moins avancés grâce au prêt sans intérêt. Les plateformes spécialisées ont pour objectif grâce aux prêts des particuliers d’aider les micro-entrepreneurs locaux à développer leur propre activité de subsistance participant ainsi au recul de la pauvreté dans les pays en développement. Babyloan est aujourd’hui le 1er site européen de prêts solidaires et il a déjà permis, à ce titre, le financement de 27 229 projets entre 2008 et 2016 dans 17 pays d’intervention notamment une forte présence en Asie du Sud-Est.

Grâce au financement participatif, votre épargne a donc un impact direct sur les pays en développement et permet à des projets de voir le jour.

Dans son ensemble, la nouvelle finance offre donc une large variété de possibilités afin de mettre votre épargne au profit du développement des pays les moins avancés. Selon les produits choisis, l’impact de votre épargne sera plus ou moins direct mais sans aucun doute positif, favorisant ainsi le développement économique et social durable de ces pays.


Retrouvez ici la fiche pratique sur le développement durable et la transition énergétique.

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.