Retour

L’épargne salariale responsable et solidaire en forte progression

120 milliards d’euros

L’association française de la gestion financière (l’AFG), qui regroupe les professionnels de la gestion de fonds d’investissement, a publié son dernier rapport sur l’épargne salariale au 30 juin 2015. Celle-ci a enregistré une nette progression avec un encours en hausse de 8% sur un an. Le montant total sous gestion s’élevait ainsi à 120 milliards d’euros à la fin du premier semestre 2015.

L’AFG explique cette progression par « un bon niveau de souscription et la bonne performance des marchés actions ».  Une part significative de cette épargne, 39% soit 47 milliards, est investie en actionnariat salarié, c’est-à-dire en actions de l’entreprise dans laquelle travaille le salarié. Quant au nombre de détenteurs de plan d’épargne salariale, il est resté stable sur la période à 11 millions de personnes.

Rappelons que l’épargne salariale, destinée à intéresser les salariés aux résultats de leur entreprise et à encourager l’épargne, intervient généralement dans le cadre d’un Plan d’Epargne Entreprise (PEE), d’un Plan d’Epargne Interentreprises (PEI) ou  d’un Plan d’Epargne pour la Retraite Collective (PERCO).

+ 28% et + 10,5%, les parts de l’épargne solidaire et responsable (ISR)

Depuis 2010, toute entreprise proposant  un PEE ou PEI doit offrir à ses salariés la possibilité d’investir dans un FCPE Solidaire (FCPES). Cette obligation existait déjà pour les PERCO, les Plans de Retraite Collective. Aidés par ces mesures, les salariés sont de plus en plus nombreux à vouloir donner un sens à leur épargne. Les fonds d’investissement responsables représentent désormais 21 milliards d’encours, en hausse de 10.5% sur un an. Plus remarquable encore, même si les encours étaient initialement plus faible, l’épargne salariale solidaire sous gestion s’élève à 5 milliards d’euros, faisant un bon de 28% sur un an.

Rapporté au montant total d’épargne salariale qui n’est pas investi en actionnariat salarié, soit 73 milliards sur un total de 120, c’est dorénavant près d’1 euro sur 3 (26 milliards), qui est investi en épargne responsable ou solidaire.

Lien vers communiqué de l’AFG

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter