Retour

Crowdfunding et football français : une alliance gagnante

A l’heure où l’actualité du football en France est submergée d’articles relatant le transfert de Neymar au Paris Saint-Germain, d’autres clubs français sont bien loin d’une telle agitation médiatique. Pourtant, certains clubs ont besoin d’un plus grand soutien pour se pérenniser dans le gratin du football français, à haut niveau. Bien loin des 222 millions d’euros dépensés pour un joueur, des clubs utilisent ou ont utilisé le crowdfunding pour subventionner leurs projets. Retour sur trois projets de financement participatif !

Le Red Star FC de retour dans son stade !

Pour bien débuter nos trois exemples, prenons le club du Red Star FC. Nous vous présentions ce club il y a tout juste un an, le 1er Juillet 2016, dans un article évoquant sa participation à une campagne de crowdfunding.

Retour dans le passé

Si nous vous évoquions un retour en fanfare de ce club sur le haut de la scène en France, sportivement, la situation a quelque peu changé. Proche de retrouver la Ligue 1 en 2015, 40 ans après l’avoir laissée, il se retrouve désormais en National, l’équivalent de la 3ème division française.

Que s’est-il passé entre temps ? La progression qu’avait connue le club ces derniers temps a été freinée par l’incapacité du club à accueillir les matchs officiels dans son stade mythique de Bauer. Pourquoi ? Simplement par le fait, pour reprendre nos anciens dires, que ce stade, édifié en 1909, n’est pas homologué par la Ligue. Cela nécessiterait d’importantes rénovations qui coûteraient, selon les estimations, aux alentours de 5 millions d’euros.

Ainsi, le club a navigué durant deux ans entre les enceintes de Jean-Bouin, de Charléty, ou encore dans la ville de Beauvais. Néanmoins, le vendredi 4 août 2017 restera marqué dans l’histoire du stade Bauer. Après ces deux ans de matchs « à l’extérieur », les supporters étaient heureux de revenir chez eux. Ils attendaient ce jour avec impatience.

Malheureusement, ceci est également synonyme de retour en National : c’est la rétrogradation sportive du club, de la 2ème division à la 3ème, qui permet de retrouver son ancien stade. Cependant, pour un club considéré par beaucoup comme politique, bien loin de son voisin, le PSG, l’importance n’était pas sur le plan sportif. L’âme du club peut enfin renouer avec son passé. Un passé dans son antre historique : « Hier, aujourd’hui, demain… seulement à Bauer » pouvait-on lire sur la banderole des fans.

Qu’en est-il de la campagne de crowdfunding ?

Pour rappel, c’est à l’initiative de ses supporters, que le club avait cherché à se financer via le crowdfunding. Pour en revenir aux caractéristiques de la campagne sur la plateforme Fosburit, celle-ci se dessinait sur un objectif de plus de 1000 contributeurs. Le résultat :

  • Un projet qui a atteint son objectif le 29 Novembre 2016.
  • Un projet « financé » grâce à 1076 supporters représentant 108 % de l’objectif.

Cependant, l’objectif n’était pas financier. C’est en ce point que se démarque le crowdfunding sportif : il possède un caractère plus symbolique que financier, ce qui correspond parfaitement à l’esprit de la nouvelle finance. Cette campagne avait donc un objectif plus implicite qu’un simple nombre de contributeurs : faire bouger les politiques devant ce soutien populaire envers le Red Star FC, mais aussi faire comprendre l’engouement que génère ce club.

Toutefois, encore une fois bien loin de 222 millions que peut se permettre de donner son voisin, les 5 millions d’euros nécessaires pour le stade n’ont pas encore été trouvés.  Il en va de l’avenir sportif du club qui ne peut se permettre de s’exiler pour tous ses matchs hors de ses bases et ainsi retrouver son passé plus que glorieux. Les passionnés en rêvent, le retour d’un club au niveau “professionnel” avec une vraie histoire.

Aider le SC Bastia à rester en vie !

Le football professionnel et la Ligue 1 sans le SC Bastia est pour beaucoup inimaginable … Malheureusement cela s’en rapproche ! Alors que le club corse a connu une saison 2016-2017 très difficile en Ligue 1 sur le plan sportif (mais aussi politique avec quelques débordements en tribune), le club n’en a toujours pas fini. En effet, il possède actuellement une dette de 20 millions d’euros, à cause de laquelle il vient très récemment d’être rétrogradé par les instances compétentes en National 3, l’équivalent de la 5ème division française.

Un long feuilleton puisque celui-ci dure depuis le début de l’été. Toutefois, alors que leur club faisait face à de grosses difficultés financières, un groupe de supporter a réagi. Leur but ? Tenter de sauver leur club grâce à … une campagne de crowdfunding !

Ce dernier intègre pleinement le nouveau projet des fans, le projet SOCIOS, dirigé par l’association « Socios Etoiles Club Bastiais » (SECB). Ce projet consistera à donner une part de son club au fan impliqué, ainsi qu’un droit de vote afin d’élire le nouveau président du club. En contrepartie un « socio » doit s’acquitter d’une cotisation de 50 euros par an pour intégrer le projet.

Leur description de campagne est claire : « la volonté de l’association est que cette dotation serve à financer des éléments de structuration de l’institution SCB […] Autrement dit, tout ce qui permettra de donner des fondations solides au club pour qu’il devienne pérenne à long terme. »

Il s’agit donc de regrouper un maximum de supporters contributeurs avant la fin de la campagne, fixée au 27 Septembre 2017. A l’heure actuelle, le projet a récolté 219 550 € grâce 4391 soutiens.

Dans le même temps, les rumeurs laissent croire que les dirigeants du Sporting devraient déposer le bilan prochainement, avant la fin août. Cependant, un accord aurait d’ores et déjà été trouvé pour la reprise du club par un groupe de repreneurs. Les « Socios » pourront ainsi aider ces repreneurs grâce à leur campagne de crowdfunding. Assisterons-nous à un retour du Sporting Club de Bastia au premier plan ?

Le financement d’une tribune provisoire pour l’Amiens SC

Pour terminer cet article sur une fin plus heureuse que l’équipe précédente, il est désormais temps de se pencher sur le club de la ville d’Amiens. Fraîchement promue en Ligue 1 pour la première fois de son Histoire, l’Amiens SC dispose du 20ème budget du championnat, soit … le dernier ! Heureusement pour eux, le budget ne prédit en rien le classement sportif final ! Cependant, si l’argent ne fait pas le bonheur, il y contribue bien dans le milieu du football.

Ainsi, loin des grosses agitations financières, l’Amiens SC souhaite financer une tribune provisoire pour son antre. Suite aux travaux réalisés cette saison dans le stade de la licorne, le club propose la méthode du crowdfunding à ses supporters afin de les aider : «Notre objectif est d’aider au financement d’une tribune de 1 500 places supplémentaires dans le stade de la Licorne (…) et de vous offrir des contreparties exclusives»

Un objectif de 100 000 euros avant le 29 Septembre a été exprimé. Le club témoigne de cette proposition en voulant « montrer la mobilisation de tous les Amiénois et de tous les Picards ». Ces supporters contributeurs auront évidemment, comme toute campagne de financement participatif, des contreparties qui se cumulent à hauteur de leurs dons, dons allant de 20 à 1000€. Ils pourront ainsi bénéficier de leur nom gravé sur une porte du stade jusqu’à rencontrer l’un des joueurs avec une remise d’un maillot dédicacé.

La campagne est disponible sur la plateforme Tudigo (ex-Bulb in Town). A ce jour, 115 contributeurs ont témoigné de leur soutien pour un montant de 9 026€. Cependant, ces derniers seront débités seulement dans le cas où l’objectif de la campagne est atteint.


Le financement participatif ouvre donc petit à petit ses portes au monde du sport. De nombreux autres exemples pourraient être cités. Rien d’étonnant tant le sport promeut entre autres la solidarité, l’engagement, ou bien encore l’éthique, tant de valeurs communes avec le crowdfunding !

Pour en savoir plus, retrouvez nos partenaires de financement participatif possédant la thématique : sport.

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.