Retour

Le crowdfunding bénéficie de la popularité croissante de l’économie collaborative

 

Le 31 mai, TNS Sofres a présenté les résultats de son sondage sur l’économie collaborative en France. Ce sondage, réalisé en partenariat avec Monabanq, a pour objectif d’analyser les usages de 1000 français en ce qui concerne l’économie collaborative. L’étude est divisée en 5 principaux secteurs : les circuits courts, le partage des savoirs, la démocratie participative, la consommation collaborative et enfin le financement participatif.

Ces nouveaux champs de l’économie collaborative sont en forte croissance ces dernières années et le crowdfunding pourraient bénéficier de cette bonne dynamique.

Selon le sondage, 60% des personnes se disent intéressés par le financement participatif.

monabanq3

Par ailleurs, 37% des sondés indiquent qu’ils connaissent au moins une personne ayant déjà participer au financement d’un projet via le crowdfunding. Ce résultat montre que la démocratisation du crowdfunding se poursuit même si les autres secteurs de l’économie collaborative sont davantage privilégiés.

monabanq6

Autre résultat intéressant, les motivations principales des individus recourant à l’économie collaborative sont le partage et la solidarité. La motivation financière n’est citée que par 7% des sondés.

L’étude remarque également que le crowdfunding est davantage utilisé par les jeunes. En effet, parmi les 18-24 ans, 14% ont déjà eu recours à ce type de plateforme alors que la moyenne générale se situe autour de 7%.

Selon le sondage, les individus souhaiteraient, à travers l’économie collaborative, avoir un impact positif sur l’environnement et la pauvreté (voir schéma ci-dessous)

monabanq1

Les résultats de ce sondage confirment l’attrait des français pour l’économie collaborative ainsi que pour les pratiques qui impliquent une participation directe du  consommateur/épargnant.

Dans ce cadre, le financement participatif pourrait bénéficier de cet engouement et continuer sur sa bonne lancée de 2015.


Pour en savoir plus, retrouvez:

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.