Retour

Affaire Terlat: un coup dur pour le marché du crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier a connu une forte croissance en 2016. Les investisseurs sont de plus en plus attirés par ce type de financement pour son taux d’intérêt élevé, souvent compris entre 8 et 12%. L’essor de ce mode de financement s’explique aussi par l’apparition de géants tels que WiSEED et Anaxago, qui de par leur sélection rigoureuse de projets accroissent la confiance des épargnants – 44 projets remboursés sur Anaxago avec respect des conditions de rémunération et de délais fixés au départ.

En 2016, le promoteur Terlat avait fait appel à ce type de financement afin de financer son programme immobilier. Le groupe Terlat est un promoteur du Sud de la France qui proposait un projet très ambitieux à des investisseurs friands de projets réalistes avec un fort taux d’intérêt en retour. L’appel au public a permis à la compagnie de pouvoir emprunter au total 997 000 euros auprès de 260 investisseurs à un taux de 10% sur la plateforme WiSEED.

Le groupe Terlat comptait, en plus du financement participatif, sur un apport de 50 millions d’euros d’un investisseur privé, qu’il n’a finalement pas pu avoir. Le groupe Terlat Industrie ainsi que la maison mère, n’ont alors pas pu réaliser le projet ambitieux qu’ils proposaient aux épargnants ce qui a conduit à un placement en cessation de  l’entreprise puis en redressement judiciaire le 14 janvier.

Les deux plateformes de crowdfunding, Anaxago et WiSEED, qui ont levé 2 800 000 euros au total auprès de 660 investisseurs évoquent le risque de liquidation du groupe Terlat, et une perte du capital investi. Plusieurs  centaines d’investisseurs pourraient donc ne pas récupérer leur mise.

Le crowdfunding immobilier permet aux épargnants d’investir leur argent tout en espérant obtenir un bon retour sur investissement. Toutefois, même si les plateformes font de leur mieux pour éviter les risques de perte de capital, l’affaire Terlat met un accent sur l’importance de mesurer les risques encourus et de toujours diversifier son portefeuille.


Retrouvez:

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.