Retour

Une campagne de crowdfunding pour restaurer la Grande Muraille de Chine

« La Grande Muraille des Ming est un chef-d’œuvre absolu, et pas seulement en raison du caractère ambitieux de l’entreprise et de la perfection de sa construction. Seul ouvrage construit par l’homme sur cette planète que l’on puisse voir depuis la lune, elle offre, sur une vaste échelle d’un continent, un exemple parfait d’architecture intégrée au paysage ». Cette description faite par l’Unesco souligne la place d’une telle structure architecturale sur le plan historique, et notamment l’importance d’un tel patrimoine. La Grande Muraille est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1987 et, depuis 2015, les experts constatent une dégradation due aux conditions climatiques et aux activités humaines. Les responsables de la préservation du patrimoine chinois ont ainsi décidé de lancer une campagne de crowdfunding sur gongyi afin de permettre au public de contribuer à la préservation d’un tel chef d’œuvre historique. Les experts de la grande muraille justifient la  campagne de financement participatif par ces propos : « En réunissant les contributions de chaque individu, même petites, nous serons capables de former une grande muraille pour protéger la Grande Muraille ». L’argent servira principalement à restaurer la section de Xifengkou. En effet, la fondation chinoise pour la préservation de l’héritage culturel affirme que près d’un tiers des 6250 kilomètres de murailles bâtis sous le règne de la Dynastie Ming aurait disparu et dans certaines zones comme à Xifengkou, la muraille risque de s’effondrer. Alors, cet argent servira tout d’abord à renforcer les structures déjà existantes.

Les responsables de la préservation du patrimoine chinois ont à ce jour récolté près de 640.839 Yuan et espère récolter d’ici le 1er décembre, 11 millions de Yuan (1 465 000 euros) pour pouvoir entamer la rénovation d’une partie de la Muraille.


Retrouvez notre article qui vous montre comment réaliser vos rêves grâce au crowdfunding

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.