Retour

Bruxelles veut accélérer sur la finance verte

Le 22 mars prochain, la Commission Européenne doit rendre son plan pour « mettre la finance au service du climat », élaboré par le groupe d’experts européens HLEG (High Level Expert Group), créé fin 2016. Valdis Dombrovskis, le vice président de la Commission Européenne a expliqué dans une interview au Financial Times les mesures envisagées.

La mesure phare serait une réduction des exigences en fonds propres dans le cadre de certains investissements verts. Au vu du risque de manque de critères objectifs les définissant, la Commission souhaite limiter l’application de cette dérogation aux investissements dans la voiture électrique ou l’efficacité énergétique dans un premier temps. Des critères rigoureux devront être définis pour aller plus avant afin d’éviter le risque de greenwashing de la part des banques.

Le plan de la Commission Européenne préconisera aussi d’ajouter des critères environnementaux dans les obligations fiduciaires des gestionnaires d’actifs et des investisseurs institutionnels, comme c’est déjà le cas en France. Des critères ESG (environnement, social, gouvernance) devraient être intégrés dans le mandat des autorités de surveillance.

Autre proposition : la création d’un marché paneuropéen pour les Green Bonds. Sur les 130 milliards d’obligations vertes émis dans le monde en 2017, 15 milliards l’ont été sur la place de Paris, 7 milliards en Allemagne et 4 milliards aux Pays Bas.

Le but de ces mesures, selon Valdis Dombrovskis, est que « l’Europe prenne le leadership sur la mise en œuvre de l’Accord de Paris » qui prévoit de limiter l’augmentation des températures en dessous de 2°C d’ici la fin du siècle, notamment suite au retrait des Etats Unis. La Commission estime que 180 milliards d’euros d’investissements verts en plus par an seront nécessaires jusqu’en 2030 pour respecter les objectifs de l’accord de Paris sur le climat.

Pour en savoir plus sur les Green Bonds, retrouvez notre article publié en mai 2017.

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.