Retour

BNP Paribas : la technologie blockchain et les minibons pour le financement des TPE et PME

Après le partenariat avec  SmartAngels, plateforme de financement participatif spécialisée dans le financement des start-ups et des PME en croissance, pour mettre en application la technologie Blockchain, BNP Paribas s’associe aux plateformes de financement participatif Lendosphère, Enerfip et Lumo, qui se sont spécialisées dans le secteur des énergies renouvelables pour permettre le lancement d’une plateforme reposant sur la technologie « blockchain » . Ce partenariat va permettre à BNP Paribas de donner l’opportunité aux entreprises non cotées d’émettre des titres. L’objectif de cette plateforme sera de « faciliter l’émission par les PME à capitaux privés de minibons via des plateformes de financement participatif ».

Créés suite à l’ordonnance du 28 avril 2016 portée par Emmanuel Macron et Michel Sapin, les minibons sont une nouvelle catégorie de bons de caisse – titre de créance émis par des sociétés en échange d’un prêt. Les minibons permettent donc le financement des TPE et PME, à travers les plateformes de financement participatif. Par ailleurs, la technologie Blockchain est apparue avec la monnaie virtuelle Bitcoin. Le principe de cette technologie consiste en une base de données qui permet de stocker et de transmettre des informations de manière transparente, sécurisée et gérée par l’ensemble des utilisateurs. Ainsi, BNP Paribas a décidé de lancer, d’ici la fin de l’année, une plateforme de Blockchain pour les minibons, qui facilitera ainsi l’émission de titres par les entreprises non cotées. Le procédé Blockchain est peu coûteux et permet d’effectuer des opérations de manière simplifiée et rapide. Aussi, pour assurer aux investisseurs des transactions financières rapides, efficaces et sécurisées, BNP Paribas mettra en place un registre distribué qui « enregistrera tous les minibons et consignera toutes les transactions associées et les changements de propriété », afin d’être en mesure d’identifier toute transaction.

Marc Younes, responsable business management au sein du Innovation & Digital Lab de BNP Paribas Securities Services explique que « La technologie blockchain est particulièrement adaptée aux besoins de levées de fonds des entreprises non cotées car les volumes des transactions sont généralement plus faibles que pour les sociétés cotées. Cette technologie pourrait en outre permettre une standardisation des processus dans la gestion du cycle de vie des minibons », d’où le choix de BNP Paribas de développer les initiatives reposant sur ces innovations et d’encourager leur utilisation.


Pour plus d’informations retrouvez:

  • Notre article sur la technologie Blockchain
  • Notre fiche sur les minibons
  • Notre article sur l’officialisation des minibons
Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.