Retour

Bilan de la finance solidaire en 2016

Epargne solidaire | 19/06/2017

Depuis maintenant une quinzaine d’années, la finance solidaire connaît un succès retentissant. Ce pan de l’économie connaît une croissance constante et  l’année 2016 n’a pas fait exception. En 2015 déjà, la finance solidaire établissait un record historique en France avec 1,62 milliard d’euros déposés sur des produits d’épargne solidaire. Le lundi 22 mai 2017, le journal La Croix en partenariat avec l’association Finansol a mis en ligne son baromètre annuel de la finance solidaire.

Orienter son épargne vers la finance solidaire

Pour devenir un acteur de la finance solidaire, il suffit de posséder un livret bancaire spécialisé. La très grande majorité des banques proposent aujourd’hui cette solution à leurs épargnants. Il est aussi possible de choisir d’investir directement dans le capital d’une entreprise solidaire en devenant actionnaire. L’épargne salariale solidaire est aussi une solution qui représente à elle seule plus de 60% des sommes collectés en 2016.

Les accomplissements de la finance solidaire

Cette année, les indicateurs du baromètre de la finance solidaire restent au vert. La croissance s’accélère. En effet, Sophie des Mazery, directrice de Finansol, indique que:

« Cette année encore, les différents indicateurs de la finance solidaire ont des taux de croissance très positifs. Le nombre toujours plus important de Français à donner du sens à leur épargne permet à l’encours global de tutoyer les 10 milliards d’euros »

Pour rappel la finance solidaire est composée de plusieurs groupes de placements solidaires :

      Epargne bancaire solidaire

      Epargne salariale solidaire

       Collecte des entreprises de l’ESS


Répartition des encours selon les 3 canaux d’épargne solidaire (%)
bilan-1Source : Bilan détaillé de la finance solidaire en  2016, La Croix

D’une année sur l’autre,  les encours global de l’épargne solidaire progressent de 15,5%.


 Augmentation des encours de 2015 à 2016 (en %)bilan-2Source : Infographie Finansol, La finance solidaire

Il y a de la part des épargnants une volonté croissante de construire une société plus juste et plus responsable.

Ce mode de financement a, très concrètement, permis de créer ou consolider 49 000 emplois, de reloger 5 500 personnes et de soutenir pas moins d’une centaine d’acteurs du développement économique.

Enfin, en 2016, ces fonds ont permis de financer à hauteur de 280 millions d’euros, des associations favorisant le recyclage ou luttant contre la dépendance et l’exclusion.

La finance solidaire doit changer de dimension  

Bien qu’elle sensibilise chaque année un nombre croissant d’épargnants, la finance solidaire reste encore aujourd’hui trop méconnue.

En effet, elle ne concentre aujourd’hui que 0,21% de l’épargne des français. L’objectif de l’association Finansol est de pouvoir très prochainement atteindre le cap de 1%.

La finance solidaire a donc plus que jamais besoin de l’assistance des pouvoirs publics pour pouvoir pleinement réaliser son potentiel.

D’après la dirigeante de Finansol, le nouveau gouvernement doit impérativement « reprendre les dossiers inachevés ». Parmi eux, la transformation de l’actuel Livret de Développement Durable (LDD) en LDD Solidaire comme initié par la loi Sapin 2 du novembre 2016, toujours en attente de publication de son décret d’application.

Il faut par ailleurs que le gouvernement soutienne fortement la création de contrat d’assurance vie solidaire, placement préféré des français, à l’aide de dispositifs réglementaires. D’après Nicolas Hazard, président du Comptoir de l’innovation, il n’y a:

« plus d’excuse pour ne pas le faire. Nous avons prouvé que l’on pouvait servir un rendement meilleur qu’un placement classique tout en soutenant des projets dont nous mesurons l’impact social et environnemental. »

Après l’élan donné par les investisseurs particuliers, le prochain défi de la finance solidaire sera certainement de rallier les investisseurs institutionnels, encore frileux à l’idée de s’engager complètement dans des projets à forte connotation sociale.


Pour en savoir plus, retrouvez le baromère Finansol – La Croix de la finance solidaire

Découvrez les produits solidiares pour agir avec votre épargne

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.