Retour

Avis des spécialistes Robeco France | Facebook bientôt privé de données ?

Chers investisseurs,

en tant qu’investisseurs responsables, nous avions commencé à dialoguer avec Facebook sur sa politique de confidentialité des données dès novembre 2014. Parmi les autres sujets régulièrement mis en exergue par les analyses ESG, s’ajoutent les controverses liées aux « fake news » ou encore la mise en évidence des répercussions négatives sur les relations sociales et la santé mentale des utilisateurs. Pour toutes ces raisons, nous sommes persuadés que Facebook va devoir faire évoluer son modèle économique pour assurer sa survie. Et nous pensons que la société en est capable. Voici nos explications.

 


 

Facebook tire ses revenus de la part des annonceurs, et les données personnelles de l’utilisateur constituent donc sa matière première. Or, nous pensons que dans une certaine mesure, le succès incroyable de Facebook s’est accompli au détriment de l’utilisateur, et c’est précisément là que se situe l’enjeu en termes de durabilité pour Facebook.

 

 

 


52% d’utilisateurs activement engagés


Il semblerait qu’en réalité, seuls 52% des utilisateurs inscrits soient des utilisateurs réguliers et que donc près de la moitié d’entre eux auraient en fait abandonné la plateforme, ce qui est contradictoire avec l’ambition de « rapprocher le monde ».  Une conséquence immédiate pourrait survenir en Europe, où le règlement général sur la protection des données (RGPD), qui entre en vigueur à la fin du mois de mai, exige le consentement explicite de l’utilisateur avant le transfert et le traitement des données personnelles. Le refus de consentement pourrait mettre en péril l’activité publicitaire de Facebook (les publicités non ciblées rapportent 3 fois de moins que leurs variantes ciblées).

 


L’entreprise a une responsabilité pour faire ce qui est le mieux pour la société


 

La société s’est déjà engagée sur la voie d’une amélioration de la qualité du service rendu en se montrant plus vigilant vis à vis des « fake news », en personnalisant les messages délivrés. Toutefois, cela ne résoudra pas les défis psychosociaux (besoin de validation sociale, facteur d’auto comparaison). Mais on peut aussi imaginer que Facebook évolue vers une plateforme véritablement ‘sociale’ avec des services personnalisés pour lesquels les utilisateurs seraient prêts à payer soit en argent, soit en échange de données personnelles. C’est ce que tendraient à démontrer les investissements dans des pilotes prometteurs tels que Marketplace, Workplace et un nouveau contrat de licence de musique.

 

Etant donné sa taille, ses avantages compétitif, technologique, l’entreprise en tant qu’acteur global a une responsabilité pour faire ce qui est le mieux pour la société dans son ensemble et pour ses utilisateurs individuellement. L’enjeu est que ces derniers comprennent que la transmission de données et l’accès à leurs préférences se traduisent par des produits et services plus personnalisés, plus utiles, leur apportent du bien-être et contribuent à la qualité de vie. C’est là qu’entre en jeu le facteur de durabilité de gestion de l’innovation. En fait, la viabilité du modèle de Facebook, la création d’une performance durable, dépendent directement de sa capacité à apporter une valeur ajoutée pour ses utilisateurs.

 

Dans le cas contraire, la société sera très probablement évincée par de nouveaux entrants ou des acteurs dont les plateformes plus adaptées apportent satisfaction aux utilisateurs sans donner l’impression de monnayer leur attention.

Share on FacebookShare on Google+Share on LinkedInTweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.

Nous utilisons sur ce site certains cookies strictement nécessaires au fonctionnement du site, d'autres cookies permettant d'améliorer votre expérience sur notre site, ou qui nous sont utiles pour vous proposer de la publicité ciblée adaptée à vos centres d'intérêts ainsi qu'à réaliser des statistiques. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de ces cookies. En savoir plus

Accepter